AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Twin's time ✧「Feat Kim Na Yeon 」

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar



MessageSujet: Twin's time ✧「Feat Kim Na Yeon 」 Mar 9 Jan - 20:59

Twin's time


「Feat Kim Na Yeon
✧ C'est incroyable de voir à quel point une personne nous complète. Pour moi, ma jumelle a parfaitement ce rôle, malgré nos quelques disputes, nous nous complétions à merveille. Nous sommes des jumeaux inséparables, la preuve étant que Na Yeon m'a suivi ici, à Yeonsu, et que cela ne m'avait même pas étonné. J'avais prévu qu'elle viendrait et que nous continuerons notre vie ensemble. Je ne me vois pas la faire sans ma jumelle, mes journées seraient plus monotone et il me manquerait une partie de moi. Et je pense que Na Yeon doit ressentir la même chose. Nous avons besoin l'un de l'autre, nous sommes jumeaux après tout.

Comme bien souvent, je passais ma journée dans ma libraire "Les comptes d'un rêveur". J'aime beaucoup ce lieu et je suis plutôt fier de mon travail, de ce que j'ai réussi à créer. J'ai beau ne pas avoir confiance en mes écrits, en ce qui concerne ma librairie, je suis plutôt confiant. Je trouve l'ambiance assez particulière mais agréable, j'ai tout fait pour que mes clientes se sentent bien dans un univers différent de l'extérieur. Et je pense pouvoir dire que j'ai réussi.

L'après-midi était plutôt calme, un client venait de sortir après avoir fait un achat. Nous sommes dans une petite ville et la seule autre librairie vend des grimoires ou autres livres magiques, alors heureusement pour moi, j'ai beaucoup de client en étant la seule librairie avec de la lecture sans sorcellerie. Enfin, j'ai un rayon fantaisie, mais rien de tout ça ne sert à pratiquer de la magie.
Je me dirigeais dans l'arrière boutique et prit une pile de livre à ranger, des nouveaux arrivages de ce matin. J'essaye d'avoir le plus de variété possible et de nouveauté, je ne veux pas que mes clients voient leurs choix restreint par mon manque de diversité et modernité. Je me dirigerais vers le rayon policier, commençant à ranger mes livres.

Bien sûr, c'est bien connu que je suis maladroit, malgré mon côté maniaque. Même si ce sont deux choses opposés, je suis autant maniaque que maladroit. Pour moi, chaque objet à une place précise, chaque tasse ranger par ordre, chaque livre classé et aucune poussière. Mais pourtant, je ne cesse de faire tomber ses objets si bien classés ou même de les abimés à cause d'une chute ou que sais je. Cela me fait soupirer à chaque fois, quand je vois les dégâts de ma maladresse. J'essaye d'être le plus prudent possible, mais je ne serais plus Kim Dae Ho sans être maladroit quotidiennement.

Et encore une fois, je fis tomber les livres que je tenais dans mes mains, car mon attention avait été porté par le bruit de la clochette, signalant une personne qui venait de rentrer. Je soupirais en regardant mes livres au sol. J'allais d'abord ramasser ces pauvres livres martiryser par ma maladresse avant d'accueillir mon ou ma cliente. De toute façon, je ne suis pas près de l'entrée et vu comme mes rayons sont un véritable labyrinthe, il est parfois difficile de me trouver lorsque je suis au milieu de ceux-ci. Cette personne risque de ne pas me croiser toute de suite, à par si elle a entendu mes mots.

"Pourquoi suis-je si maladroit ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

if you can dream it, you can do it

avatar



MessageSujet: Re: Twin's time ✧「Feat Kim Na Yeon 」 Sam 13 Jan - 23:51

C’est avec tendresse que je regarde tous les locataires de la pension vaquer à leurs occupations. Ou plutôt, se préparer pour aller au travail. Je me prélasse dans le canapé, une tasse de café entre les mains. L’une des locataires fait voler ses affaires d’une pièce à l’autre, tandis qu’elle vérifie son sac une dernière fois. J’ai toujours aimé regarder les sorciers et notamment leur tour de magie. J’ai toujours été déçu, triste de ne pas pouvoir faire partie de leur monde. Mais je savoure chaque instant à présent. L’amertume est passée. Et ce n’est pas toute seule que j’ai pu vaincre mon mal à l’aise face à ma différence. Mon jumeau, Daeho, a toujours été là. Quand nous étions petits, j’étais un garçon manqué. Je le protégeais, je portais les coups. C’était un moyen de marquer mon territoire ou de faire en sorte que personne ne m’oublie. C’est ça, en étant la seule humaine dans la famille, j’avais l’impression que j’étais celle qu’on pouvait aisément oublier. La fille qui ne mérite pas l’attention. La fille trop ordinaire pour qu’on la regarde. Et puis le temps a passé, et les rôles ont été inversé. C’est lui qui est toujours derrière moi, un regard en arrière pour vérifier que je ne pleure pas. Il n’a même pas besoin d’être là pour savoir que quelque chose ne va pas. Peu de personnes peuvent comprendre le lien qui nous unit. On partage plus du sang, un esprit. Un regard suffit pour savoir ce que l’autre pense. La première fois qu’il a posé ses yeux sur une fille d’une autre manière, je l’ai su. Et j’ai rigolé. Il a compris. Il a rigolé. Ils ont pensé qu’on était bizarres. Notre comportement peut porter à confusion mais notre relation est indéfinissable. Je n’imagine pas ma vie sans lui. Il y a trois ans quand il a annoncé qu’il allait partir effectué le rite d’initiation, j’ai voulu faire ma fière. J’ai fait comme si ça ne me faisait rien, comme si j’étais seulement heureuse pour lui. Je lui courrais après pour être la demoiselle d’honneur durant la cérémonie. Oui, cela n’existe pas. Mais j’ai tout de même tenu ce rôle. Et puis, quand il a quitté la maison ce soir-là, le voir avec cette valise m’a fait un drôle d’effet. J’avais l’impression que ma vie n’était plus là. Comme si ma vie était dans cette valise. Ni une ni deux, j’ai préparé une valise en un instant. Au final, je n’avais pas pris grand-chose. Ou en tout cas, rien de très utile. Tout ce qui me passait par la tête pour faire croire aux parents que c’était un minimum réfléchi. Ils savaient que ça l’était pas. Ils ont soupiré presque abattue que je sois aussi prévisible. C’est quand je suis arrivée sur le quai que je l’ai remarqué. Je suis prévisible, on est prévisible. L’inverse aurait eu le même résultat. A présent, c’est l’aventure des jumeaux à Yeonsu. La grand-mère de la pension, elle vendait des snacks sur la place. Elle était délurée, extravagante. Le courant est très vite passé ; je la comprenais malgré ses discours parfois tordus. Elle a proposé de nous loger pour la nuit. On n’est jamais parti. C’est la grand-mère la plus charmante que je connais. Et le pancho péruvien qu’elle porte tous les dimanche me fait toujours rire. J’en ai commandé un aussi sur le net, pour faire la paire.

C’est ainsi avec effroi que je me rends compte que je suis seule dans la pension. Tout le monde est parti et je suis la seule à ne rien avoir prévu aujourd’hui. Pas de boulots, pas de cours. C’est jour de congé. Je regarde le plafond pendant plusieurs minutes avant de préparer promptement pour rejoindre la seule personne qui saura brouiller mon ennui.

« Parce que ce ne serait pas drôle, si tu ne l’étais pas » Dis-je en criant tout en fermant la porte de la libraire, un grand sourire aux lèvres. En parfaite harmonie, comme d’habitude. J’avance entre les étagères et le trouve accroupi par terres, pleins de livres étalés sur le sol « Tu as hérité de ma beauté, mais t’as hérité la maladresse de nos parents. Dis-toi qu’au moins, un des deux te sauvera devant une fille » dis-je en plaisantant, tout en l’aidant à récupérer un maximum de livres.


♡ when u smile i smile.
t'es venu avec ton stand de bric à brac. tu m'as vendu mondes et merveilles. je me serais crue dans le pays enchanté de peter pan. tu étais ce garçon qui refuse de grandir et j'étais ta wendy. mais du jour au lendemain tu es parti combattre le capitaine crochet et tu n'es jamais revenu. en partant tu as tout repris, tu ne m'as rien laissé, tu as même volé mon coeur. je n'avais plus que mes yeux pour te pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar



MessageSujet: Re: Twin's time ✧「Feat Kim Na Yeon 」 Dim 21 Jan - 22:36

Twin's time


「Feat Kim Na Yeon
✧ Au fond de moi, cela m'a toujours amusé de voir que la situation s'était inversé. Que c'était moi maintenant qui la protégeait, alors qu'avant, c'était elle. Vu que j'étais un enfant plutôt calme, ma jumelle faisait fuir les enfants qui voulaient m'embêter. Je l'admirais beaucoup à cette époque. Enfin, je l'admire toujours. Elle qui est toujours déterminé et franche. Elle qui a accepté de ne pas être sorcière comme le reste de la famille. Lorsque j'avais appris mon pouvoir, j'avais longtemps voulu le passer à ma sœur, elle qui ne l'avait toujours pas découvert. Je voulais qu'on le partage, qu'on soit tous les deux des marchands de sables, mais cela était impossible. Alors je me contentais de la protéger de toutes pensées et rêves négatifs. Je faisais tout pour lui donner le sourire, tout pour la faire rire. C'est ça mon rôle le plus important de jumeau, la rendre joyeuse. Si elle va mal, je vais mal. C'est simple pour nous. Mais les autres ne comprennent pas spécialement. Certains trouvent même notre relation trop fusionnel. C'est normal pour moi lorsqu'on a passé neuf mois dans le ventre de sa mère avec un autre bébé.

Cette première fois où j'ai regardé une fille autrement, cette première fois où j'ai été attiré par quelqu'un, Na Yeon l'avait tout de suite remarqué. On s'était compris, on avait rigolé. Bien sûr, ma jumelle n'avait pas raté l’occasion de me taquiner sur ce fait. J'ai l'habitude qu'elle me charrie, cela fait partie de son charme en quelque sorte.
Cette première fois où Na Yeon avait regardé quelqu'un autrement, je m'en souviens aussi. Elle a le droit bien sûr d'être attirer par d'autres personnes elle aussi, mais au fond de moi cela m'avait un peu dérangé, sans doute mon côté protecteur qui avait surgit.
Et cette première fois où un homme a regardé autrement ma sœur, cela aussi je m'en souviens. Cela ne m'avait pas du tout plus. Un homme peut faire souffrir ma sœur. Et je ne veux qu'en aucun cas une personne s’immisce dans notre relation si fusionnelle. J'avais été en couple avant que je remarque les regards des autres hommes sur Na Yeon. Mon ex petite amie n'aimait pas notre relation, c'est la raison pour laquelle on s'était séparé, malgré que j'étais amoureux. Et depuis cette période, je ne veux plus que ce genre de situation se produise, que ce soit pour moi ou pour Na Yeon. Si quelqu'un veut sortir avec l'un de nous deux, il ou elle devra accepter notre relation complémentaire. Enfin dans le cas de Na Yeon, il devra d'abord accepter que je l'analyse et que je le surveille. Et il devra faire preuve de beaucoup de patience pour que je l'accepte qu'il s'approche d'elle. Beaucoup.

Au son de cette voix familière, je souris alors que j'étais accroupi au sol, penché sur mes pauvres livres victimes de ma maladresse. Je levais mes yeux en souriant à sa remarque. Cela ne m'étonnait même pas.

"Heureux de t'amuser ma chère sœur."

Je tournais mon regard vers elle, réunissant mes livres ensembles. Je soupirais à sa remarque, souriant très légèrement. Ses réflexions m'amusent toujours, même si je soupire à chaque fois. Puis j'haussais un sourcil en la regardant, avant de lever mes yeux au ciel. Elle avait pas tord au fond.

"Merci pour ton réflexion, la prochaine fois que je serais face à une fille, je penserais à tes paroles et si mon charme n'aurait pas fait effet, je tenterais d'être maladroit alors, comme ça, je serais sauvé car au fond, ma maladresse est mignonne, non ?"

J'ai toujours préféré me dire que mon incroyable maladresse faisait partie de mon charme et que cela pouvait me faire passer pour un homme plutôt mignon.

Je me relevais, les livres de nouveau dans mes bras et continua mon rangement. Je ne me posais même pas la question à Na Yeon de sa présence, ma librairie est la sienne aussi, en quelques sortes. Elle vient quand elle veut, elle m'aide et elle a les doubles des clefs. C'est normal pour moi, c'est ma jumelle. Je marchais doucement, rangeant en même temps mes livres, sachant qu'elle me suivait et que si je faisais encore tomber un livre, soit elle le rattrapera, soit elle me taquinerait. Ou les deux.


Le marchand de sable
Passe la nuit pour changer les cauchemars en doux rêve

Voulez-vous une tasse de thé ?
• Emi Setsuna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
{ Contenu sponsorisé }





MessageSujet: Re: Twin's time ✧「Feat Kim Na Yeon 」

Revenir en haut Aller en bas

Twin's time ✧「Feat Kim Na Yeon 」

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SPELL & TEA :: { Yeonsu } :: Downtown-